Recherche
toutes les sections

L'économie islamique

QR Code

L'argent a une place importante dans le cœur de l'homme; s'il n'est pas gouverné par la balance de la législation, du contentement et de la satisfaction, il conduira celui qui possède l'argent au degré de la rage empoisonnée et de l'avidité [de la convoitise] détestable.

Nombre de visites: 1,001
0 0

Je vous recommande, ainsi qu'à moi-même -serviteurs d'Allah- la crainte d'Allah -qu'Il soit glorifié-, sachez qu'Il nous observe en secret et en public; donc, craignez Allah, faites suivre la mauvaise action par une bonne action qui l'effacera, et ayez un bon comportement avec les gens:

{Quiconque craint et patiente... Et très certainement, Allah ne fait pas perdre la récompense des bienfaisants} [Youssouf: 90].

O Hommes!

L'argent dans la vie de ce monde est l'artère de la vie du développement matériel, tout comme la législation et la religion sont l'artère de la vie spirituelle et morale.

Et l'argent a une place importante dans le cœur de l'homme; s'il n'est pas gouverné par la balance de la législation, du contentement et de la satisfaction, il conduira celui qui possède l'argent au degré de la rage empoisonnée et de l'avidité [de la convoitise] détestable.

Assurément -serviteurs d'Allah-, l'amour du fils d'Adam pour l'argent circule dans son corps comme le sang circule dans les veines; comment cela ne serait-il pas ainsi alors qu'Allah -qu'Il soit glorifié et exalté- a dit au sujet du fils d'Adam (sens de verset):

{…et pour l'amour des richesses, il est certes ardent} [Les coursiers: 8];

c'est-à-dire l'amour de l'argent.

Et Il a dit -qu'Il soit glorifié- au sujet des fils d'Adam (sens de verset):

{…et vous aimez les richesses d'un amour sans bornes} [L'aube: 20].

Et à partir de cela, les gens rivalisent dans la recherche de l'argent, et font beaucoup d'efforts pour rassembler ce qu'ils peuvent de cet argent tentateur; mais cet effort est correcte ou corrompu, et l'obtention de la récompense pour cet effort ou l'annulation de cette récompense, dépendent de la bonne intention et de la façon dont cet argent est obtenu; et dans les deux cas, Allah -qu'Il soit glorifié et exalté- a dit (sens de verset):

{O Homme! Toi qui t'efforces vers ton Seigneur sans relâche, tu Le rencontreras alors} [La déchirure: 6].

Car l'argent est une arme à double tranchant: il est pour les gens de l'Islam et de la foi qui ont une bonne intention, un bienfait pour lequel ils louent Allah matin et soir, et c'est la qualité de la meilleure communauté:

{Ceux qui, de nuit et de jour, en secret et ouvertement, dépensent leurs biens (dans les bonnes oeuvres), ont leur salaire auprès de leur Seigneur. Ils n'ont rien à craindre et ils ne seront point affligés} [Al-Baqara: 274].

Et il est pour les mécréants un regret et un malheur quel que soit le nombre important de ses sources et son abondance, à cause du fait qu'ils ne dépensent pas cet argent convenablement, comme Allah -qu'Il soit glorifié et exalté- a dit (sens de verset):

{Que ceux qui n'ont pas cru ne comptent pas que ce délai que Nous leur accordons soit à leur avantage. Si Nous leur accordons un délai, c'est seulement pour qu'ils augmentent leurs péchés. Et pour eux un châtiment avilissant} [Aali Imraane: 178].

Et la plupart des aspects des importations et des exportations de ceux qui ne croient pas en Allah et à Son messager se déversent dans ce qu'Allah et Son messager -qu'Allah prie sur lui et le salue- ont interdit, comme le fait qu'ils prennent les intérêts [l'usure], ils mangent l'argent des gens illégalement, et ils s'opposent au chemin d'Allah et détournent les gens du chemin d'Allah ; et la perte et le regret résident dans ces choses, et il n'y a pas de péché plus grand que la mécréance:

{Ceux qui ne croient pas dépensent leurs biens pour éloigner (les gens) du sentier d'Allah. Or, après les avoir dépensés, ils seront pour eux un sujet de regret. Puis ils seront vaincus, et tous ceux qui ne croient pas seront rassemblés vers l'Enfer} [Le butin : 36].

Et parmi les choses qui indiquent l'importance de l'argent dans la vie de l'individu et du groupe, le fait qu'il soit mentionné dans le Coran de façon louable et blâmable plus de quatre-vingt fois.

O Musulmans!

La législation islamique est venue en exhortant au peuplement de la terre et à son développement économique afin que ce soit une aide pour l'accomplissement du droit d'Allah sur terre; le messager d'Allah -qu'Allah prie sur lui et le salue- a dit:

«Si le jour du jugement arrive et que l'un d'entre vous a dans sa main un plant de palmier, et qu'il a la possibilité de le planter avant le jour du jugement, qu'il le plante; et il obtiendra ainsi une récompense» (Rapporté par Al-Boukhari).

Et l'Islam a donné beaucoup d'importance au fait de fournir des garanties ou des piliers pour la réalisation de ce développement économique et sa continuation. Et peut-être que la garantie la plus évidente est la réalisation de l'autonomie économique et le développement autonome dans la société musulmane, afin qu'elle soit la dirigeante et non celle qui est dirigée, et qu'elle soit suivie par les autres et non celle qui suit; et l'autonomie économique signifie intuitivement: refuser la dépendance économique étrangère, et le contrôle de la société musulmane des richesses économiques de son pays sans aucune intervention étrangère, car perdre le contrôle économique correspond aussi à la perte du contrôle politique, militaire, sociale et culturel. C'est la raison pour laquelle le développement économique dans la société musulmane ne peut pas être complet sans l'autonomie économique et le développement local.

La communauté islamique à notre époque est brûlée par les flammes du désordre économique et de la faiblesse du développement; tout comme elle vit une corruption économique qui se glisse et s'infiltre de temps à autre à travers des passages principaux dans les sociétés musulmanes, et ce sont des passages d'infiltration individuelle, institutionnelle et méthodique.

Et l'élargissement de ses passages engendre un désordre et un bouleversement qui causeront l'anéantissement de la stabilité politique et sociale, et le résultat de cela sera un sous-développement important dans le marché financier, dans le progrès [la croissance], et une faiblesse économique énorme chez les musulmans.

Et beaucoup d'études modernes confirment la présence d'un rapport réciproque entre la dégradation économique et le progrès; et ainsi, si la communauté islamique prenait la signification réelle de l'économie islamique, elle ne se détournerait pas du droit chemin, elle n'aurait pas vécu le désordre du trouble et la poursuite des divertissants financiers à travers la précipitation sur ce que l'on appelle le marché de la bourse et des profits internationaux, qui n'est pas administrée selon la législation islamique; elle n'aurait pas vécu non plus le désordre dans le mauvais équilibre et dans le fait de ne pas ajuster les crédits financiers dans les choses qui sont utiles et dans les améliorations, et ceci provoque l'accumulation des dettes sur des sociétés qui ne peuvent pas porter la charge de ces dettes.

C'est la raison pour laquelle le développement économique islamique ne reconnaît pas le développement de la production économique loin du fait de la distribuer convenablement.

Tout comme les efforts et les buts de cette économie islamique doivent être faits avec beaucoup d'attention afin d'utiliser cette énergie [ce potentiel] pour le musulman, son chômage, son ignorance, et ses difficultés pour trouver un logement et ses difficultés concernant sa santé.

Et si les gens réfléchissaient à la réalité du concept de l'économie islamique, ils ne seraient pas tombés dans ce désordre et dans ce trouble, car le mot "économie" [en arabe: Iqtissaad] à l'origine est tiré de "Al-Qasd" qui signifie la droiture, la justice et l'équilibre dans la parole et l'action, dans les importations et les exportations, et dans le gain et la dépense. Donc, l'économie islamique est en réalité un équilibre dans le développement et une modération dans le marché financier, et qui conduit la société musulmane à la modération et l'équilibre sans excès ou négligence.

C'est la raison pour laquelle -serviteurs d'Allah- c'est une obligation pour les sociétés musulmanes de fournir des efforts pour l'économie et le développement les plus sains à travers l'unification de la source, et c'est le Livre d'Allah et la Sounnah de Son messager -qu'Allah prie sur lui et le salue-; car la croyance correcte et l'exactitude de la source sont la garantie de la précision du fonctionnement de la propriété au niveau des individus et des peuples.

Et certaines personnes naïves ont été étonnées de cette déduction à cause de leur compréhension limitée au fait que l'économie est soumise à des règles et des critères qui sont traduits sous formes de [calculs] mathématiques seulement.

Et pour répondre à cette compréhension limitée, nous disons: le système économique prédominant dans notre monde contemporain était à l'origine présent dans un environnement qui lui convenait chez les non musulmans, et ceci après que pour eux, le groupe des principes et des valeurs qui gouvernait leur pensée et leur comportement, ait changé; et ceci parce qu'ils prenaient la philosophie individuelle comme cercle philosophique qui gouvernait la pensée, et qui la limitait avec le critère de l'intérêt personnel sans regarder autre chose que cette intérêt personnel; et à partir de cela, le point de vue étranger de l'économie devint indécis entre une analyse socialiste et une analyse capitaliste. Et ceci est une preuve évidente de l'influence de la croyance -quelle que soit cette croyance- sur le développement de l'économie.

C'est la raison pour laquelle le progrès réel dans l'étude de l'économie islamique vient en première place en l'ajustant aux valeurs et aux principes islamiques, en la préservant dans la forme qu'Allah a voulu, et en évitant de la déformer et de l'altérer en la mettant dans les moules [les matrices] de l'économie positiviste.

Et la preuve de ce que nous avons mentionné concernant le fait que l'Islam considère que le fonctionnement [ou l'activité] économique qui est lié à l'utilisation de la propriété et à la liberté d'action dans cette propriété, est limité à ce qu'Allah a prescrit et a interdit, est Sa parole -qu'Il soit exalté- (sens de verset):

{O vous qui avez cru! Craignez Allah; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part d'Allah et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés} [Al-Baqara: 278].

De plus, il est mentionné dans la législation islamique ce qui indique que la dégradation de la situation des musulmans, leur humiliation, leur faiblesse et la domination de leur ennemi sur eux, peut être à cause des transgressions qu'ils commettent dans leurs marchés financiers, le prophète -qu'Allah prie sur lui et le salue- a dit:

«Lorsque les gens seront avares des dinars et des dirhams, que leurs transactions commerciales seront faites par "Aïnah" [c'est-à-dire qu'une personne achète à crédit une voiture, par exemple, à un certain prix; puis elle la revend tout de suite au même vendeur à un prix inférieur], qu'ils se préoccuperont de la culture et de l'élevage, et qu'ils abandonneront le combat dans le sentier d'Allah; Allah fera descendre sur eux un abaissement [une humiliation], et Il ne l'enlèvera pas jusqu'à ce qu'ils retournent à leur religion» (Rapporté par l'imam Ahmed).

Qu'Allah vous protège!: L'économie islamique a besoin pour son essor du niveau nécessaire d'efforts des gens sincères parmi les savants et les économistes, et leur participation sérieuse pour trouver la clef d'entrée de l'économie islamique correcte, tout en faisant attention à bien comprendre cette difficulté [ce problème] dans sa composition réelle et sa constitution sociale, et aussi en faisant attention à se soumettre aux mesures connues dans toute étude sérieuse, et qui correspond à ce qu'elle soit fondée sur l'observation, l'hypothèse [la supposition], l'objectivité et la réalisation du but.

Et ceci exige que nous recherchions dans la voie prophétique, qui est le chemin essentiel pour obtenir les traditions de la guidée et de l'orientation, en partant de la parole d'Allah -qu'Il soit exalté-(sens de verset) :

{Alors qu'Allah a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt} [Al-Baqara: 275].

Et sa parole -qu'Il soit glorifié- (sens de verset):

{O vous qui avez cru! Ne mangez pas vos biens entre vous à tort à moins que ce ne soit un commerce accepté par vous. Et ne vous tuez pas vous-mêmes. Allah, en vérité, est Miséricordieux envers vous} [Les femmes: 29].

 

Deuxième sermon:

O Musulmans!

Craignez Allah, et sachez que la cause des problèmes économiques auxquels le monde islamique fait face de nos jours, est l'absence du système économique islamique correcte, qui traite l'organisation des côtés de l'activité économique dans la vie générale avec détermination, aide mutuelle, solidarité et bienfaisance, et à travers lequel se réalise les intérêts de la communauté et qui éloigne les causes de la corruption.

Les applications contemporaines dans les organismes financiers islamiques dans le domaine des banques et de l'assurance, ont énormément besoin que les sociétés, les gouvernements et les autorités de surveillance comprennent leur valeur [leur importance], et l'effet positif dans le fait de les soutenir et de les mettre en application.

Et si nous voulons faire revivre cette activité économique correcte, nous ne devons pas négliger deux éléments importants dans ce domaine vaste, et ce sont: le premier élément est: "la Zakat" et le deuxième élément est: "les legs pieux"; car avec eux se réalise le soutien illimité avec la réalisation de la sécurité économique et sociale de la communauté. Et nous ajoutons à cela -serviteurs d'Allah- la prise de conscience complète dans la relation avec l'économie mondiale, et qui est devenue effective et qui s'impose elle-même au monde entier; et ceci confirme le besoin d'une aide économique mutuelle positive entre les pays islamiques afin d'augmenter les échanges commerciaux entre eux, et de fonder un marché islamique commun qui rivalise avec les marchés financiers mondiaux; car l'avenir des musulmans doit être construit dans leurs pays, sur leur terre, avec leurs efforts et leurs qualités morales, afin qu'ils ne soient pas la proie de la mendicité de la pensée économique dans tous ses genres dans leurs énergies et leurs richesses, parce que n'importe quelle communauté qui construit son avenir sur cette mendicité, est une communauté égarée dans un égarement intellectuel; comment peut-elle alors s'élever et dominer?

{C'est Lui qui vous a soumis la terre: parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu'Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection} [Le royaume: 15].

 

  • Par catégorie: La Da'wah (l'appel à Allah)
  • Source: فريق عمل طريق الإسلام
  • Date de publication: 6 Joumada ath-thania 1436
Commentaires
Les commentaires n’expriment forcément pas le point de vue du site et sont les opinions de leurs auteurs