Recherche
toutes les sections

Qu'est-ce que l'islam? - Qu’est-ce que l’islam? (partie 3 de 4): les croyances essentielles de l’islam

 

QR Code

Voici un aperçu des croyances essentielles de l’islam. par M. Abdulsalam

Nombre de visites: 252
0 0

        Il y a plusieurs aspects de la foi auxquels celui qui adhère à l’islam doit croire fermement.  Les plus importants sont au nombre de six et on les nomme habituellement les « six articles de la foi ».

1)      La croyance en Dieu

        L’islam prêche un monothéisme pur, et la croyance en Dieu constitue le pivot de la foi.  L’islam enseigne la croyance en un Dieu qui n’engendre pas et qui n’a jamais été engendré, et qui n’a guère besoin d’auxiliaires pour veiller sur l’univers.  Lui seul donne la vie et Lui seul cause la mort; c’est Lui qui apporte les bonnes choses, et Lui qui cause l’affliction; et c’est Lui qui pourvoit aux besoins de Sa création.  En islam, Dieu est l’unique Créateur, Seigneur, Pourvoyeur, Souverain, Juge et Sauveur de l’univers.  Il est sans égal en ce qui a trait à Ses caractéristiques et à Ses capacités, comme Son savoir et Sa puissance.  Toute adoration, vénération et hommage doivent être exclusivement voués à Dieu.  Toute violation de ces concepts contredit les fondements mêmes de l’islam.

2)      La croyance aux anges

         Les musulmans doivent croire au monde invisible, tel que mentionné dans le Coran.  Les anges émissaires de Dieu font partie de ce monde, et à chacun est assignée une tâche spécifique.  Ils ne possèdent ni libre-arbitre ni capacité de désobéir; il est dans leur nature d’être de fidèles serviteurs de Dieu.  Les anges ne doivent pas être considérés comme des demi-dieux ou comme des objets d’adoration ou de vénération; ce ne sont que de simples serviteurs de Dieu, qui obéissent à chacun de Ses ordres.

3)      La croyance aux prophètes et aux messagers

        L’islam est une religion universelle et achevée.  Les musulmans croient en tous les prophètes envoyés par Dieu et pas uniquement au prophète Mohammed (paix et bénédictions de Dieu soient sur lui); ils croient aux prophètes hébreux, tels Abraham et Moïse, de même qu’aux prophètes du Nouveau Testament, comme Jésus et Jean le Baptiste.  L’islam enseigne que ce n’est pas qu’aux juifs et aux chrétiens que Dieu a envoyé des prophètes, mais à toutes les nations du monde, et chaque fois avec le même message fondamental : n’adorer que Dieu, exclusivement.  Les musulmans doivent croire en tous les prophètes dont il est fait mention dans le Coran, sans faire de  distinction entre eux.  Mohammed a été envoyé avec le dernier message, et aucun autre prophète ne sera envoyé après lui.  Par son intermédiaire, Dieu a parachevé Son message final et éternel à l’humanité.

4)      La croyance dans les textes sacrés

         Les musulmans croient aux livres que Dieu a fait descendre à l’humanité par l’entremise de Ses prophètes.  Cela inclut les livres d’Abraham, la Torah de Moïse, les Psaumes de David et l’Évangile de Jésus.  Ces livres proviennent tous de la même source (Dieu), ils comprennent tous le même message et ils ont été révélés en toute vérité.  Cela ne signifie pas, cependant, qu’ils aient été préservés de toute altération.  Les musulmans (de même que de nombreux érudits et historiens juifs et chrétiens) croient que les livres auxquels nous avons accès, de nos jours, ne renferment plus les Écritures originales, qui ont été perdues à tout jamais car altérées et/ou traduites d’innombrables fois, perdant ainsi, petit à petit, leur sens original.

        De même que certains chrétiens considèrent que le Nouveau Testament est venu compléter l’Ancien, les musulmans croient que le prophète Mohammed a reçu de Dieu une révélation, par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, destinée à corriger les altérations apportées aux Écritures et aux doctrines du judaïsme, du christianisme et des autres religions, et à amender ces Écritures.  La révélation reçue par Mohammed est le Coran, qui a été révélé en arabe et que l’on trouve, de nos jours encore, dans sa forme originale.  Il a été révélé pour servir de guide aux hommes dans toutes les sphères de leur vie : spirituelle, temporelle, individuelle et collective.  Il contient des directives pour la vie de tous les jours, il relate des histoires et des paraboles, il décrit les attributs de Dieu et édicte les meilleures règles qui soient pour régir la vie en société.  Il contient des directives pour tous, applicables en tout lieu et en tout temps.  À ce jour, des millions de personnes ont mémorisé le Coran en entier, et toutes les copies du Coran que l’on retrouve, aujourd’hui, sont identiques, comme c’était le cas de celles qui ont circulé dans le passé.  Dieu a promis qu’Il allait préserver le Coran de toute altération et ce, jusqu’à la fin des temps, afin que le message des prophètes soit clair pour toute l’humanité et qu’il demeure à la disposition de ceux qui cherchent la vérité.

5)      Croyance en la vie après la mort

         Les musulmans croient qu’un jour viendra où toute la création périra pour être ensuite ressuscitée et jugée pour ses actions.  Ce jour sera le Jour du Jugement.  Ce jour-là, tous seront rassemblés devant Dieu et chaque individu sera interrogé sur la vie qu’il aura menée sur terre et sur la façon dont il l’aura vécue.  Ceux dont les croyances sur Dieu et sur la vie auront été justes et qui auront accompagné ces croyances de bonnes actions entreront au Paradis.  Mais auparavant, certains d’entre eux devront expier une partie de leurs péchés en Enfer si Dieu, de par Sa justice infinie, décide de ne pas leur pardonner certains péchés.  Quant à ceux qui auront sombré dans le polythéisme sous toutes ses formes, ils entreront en Enfer pour ne plus le quitter.

6)      La croyance au décret divin

         Selon l’islam, Dieu détient le pouvoir et la connaissance sur toute chose et rien ne se produit si ce n’est par Sa volonté et sans qu’Il ne le sache.  Ce que nous connaissons sous les termes de « décret divin » ou « destin » est connu, en arabe, sous le terme de al-Qadr.  Le destin de chaque créature est déjà connu de Dieu.

         La croyance au destin, cependant, ne contredit pas l’idée du libre arbitre de l’homme, car ce dernier choisit lui-même sa ligne de conduite.  Dieu ne nous force jamais à faire quoi que ce soit; nous sommes libres de Lui obéir ou non.  Mais nos choix sont connus de Dieu avant même que nous les fassions.  Nous ne connaissons pas notre destin; mais Dieu, Lui, connaît le destin de chacune de Ses créatures.

        Par conséquent, nous devons croire fermement, tout au fond de nous-mêmes, que rien de ce qui nous arrive ne se produit sans la volonté de Dieu ou sans qu’Il ne le sache parfaitement.  Peut-être y a-t-il des choses, en ce monde, qui se produisent et que nous n’arrivons pas à comprendre.  Mais nous devons avoir la certitude qu’en toutes circonstances, Dieu agit avec sagesse.


Source: TheReligionOfIslam

Article précédent
(partie 2 de 4): les origines de l’islam
 
Commentaires
Les commentaires n’expriment forcément pas le point de vue du site et sont les opinions de leurs auteurs