Recherche
toutes les sections

L’évocation (dhikr)

L’évocation (dhikr) Date de publication:20 Ramadan 1437

L’évocation (dhikr)

Ibn Taymiyya disait : « Le dhikr est au coeur ce que l'eau est au poisson. Quel serait l'état du poisson hors de l'eau ? »

Al hassan al Basri a rapporté qu’un homme a dit à Salmân al-Fârisî : « Quelle est la meilleure oeuvre ?»
Salmân lui a répondu :« N'as-tu pas lu ce verset du Coran qui dit :{ walathikru Allahi akbaru{. العنكبوت:45 {وَلَذِكْرُ اللَّهِ أَكْبَرُ}..)Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand …(

L’évocation est la plus honorable des adorations, il est la cause du bonheur en ce monde et dans l’au-delà. il  fait revivre le cœur comme la semence revit par l’eau ; il est la nourriture des esprits et il ôte la rouille du cœur. Il donne la lumière à la réflexion, il efface les péchés, il fait disparaître l’isolement entre le serviteur et son Seigneur.

Le Dhikr est la plantation du Paradis, l’affranchissement du feu et la protection contre l’oubli. Il est une lumière pour le serviteur dans ce bas monde, dans sa tombe, lors de la résurrection, développant sa sainteté.

Le Dhikr  fait disparaître la dureté du cœur et il sauve du châtiment de Dieu.


De nombreux hadiths exhortent les mérites de l’évocation d’ALLAH dont ces mots du Prophète paix et bénédictions sur lui : « L’exemple de celui qui évoque son Seigneur et de celui qui ne L’évoque pas est comme l’exemple du vivant et du mort » (Al-Bukhari)
Le Prophète paix et bénédictions sur lui  donna par ailleurs ce conseil à un Compagnons : « Que ta langue ne cesse d’évoquer Allah » (At Tirmidhi.)


Il est rapporté par Ibn Majah et Ibn Hibban dans son Sahih qu’Allah (qu’Il soit Glorifié et Exalté) a dit : « Je suis avec mon serviteur tant qu’il m’évoque et que ses lèvres bougent ».